Skip to Main content Skip to Navigation
Theses

Designing for Ecosystems of Communication Apps

Résumé : L’utilisation de plusieurs applications de communication au lieu d’une est de plus en plus commune. En particulier, ces applications permettent à l’utilisateur de communiquer de diverses façons avec son partenaire, les membres de sa famille ou ses amis proches. En plus d’observer comment chaque application influence la communication, il est nécessaire de comprendre comment les gens communiquent au travers d’un écosystème d’applications. Dans la première partie, je décris comment les pratiques de communication d’un utilisateur via une application sont influencées par les contacts et fonctionnalités d'autres applications de l’écosystème. La première étude montre que les utilisateurs isolent leurs contacts dans différentes applications : ils créent des “lieux de communication”, ayant des règles uniques d’adhésion, des buts perçus et des connotations émotionnelles. Ces lieux de communication sont rompus lorsqu’un utilisateur ajoute un contact qui brise des règles d’adhésion d’une application, par exemple pour utiliser une fonctionnalité présente uniquement dans cette application. La deuxième étude montre que les utilisateurs personnalisent leurs applications de communication pour mieux exprimer leur identité et leurs liens avec d’autres personnes. Au-delà de ces personnalisations, les fonctionnalités d’une application influencent la manière dont l’utilisateur s’exprime dans d’autres applications. Pour cette raison, les fonctionnalités exclusives à une application empêchent les utilisateurs de s’exprimer de manière cohérente dans leur écosystème d’applications. Je propose quatre pistes pour explorer comment améliorer la communication via un écosystème d’applications : permettre la création de plusieurs lieux de communication dans une même application, soutenir une manière de communiquer propre à une relation à travers l’écosystème d’applications, accéder aux fonctionnalités d’une application depuis les autres applications, et de permettre des outils de communication qui appartiennent aux utilisateurs et non exclusivement aux applications. Dans la seconde partie, j’explore ces pistes/directions en réutilisant des mécanismes déjà disponibles dans les systèmes d’exploitation des téléphones mobiles : des notifications, des commandes gestuelles, et des claviers virtuels. Je réutilise les notifications comme un affichage périphérique d’alerte pour construire Lifelines, un canal de communication dédié aux couples qui partage des chronologies graphiques d’informations contextuelles, comme la proximité du lieu de vie, le niveau de batterie et le nombre de pas. Je réutilise les commandes gestuelles comme raccourcis personnels pour diverses fonctionnalités que les utilisateurs peuvent exécuter dans n’importe quelle application. Je présente une vision de conception et étudie les stratégies des utilisateurs pour créer des gestes personnels dans une étude comparative avec Fieldward et Pathward, deux techniques d’interaction pour créer des gestes qui sont faciles à mémoriser pour l’utilisateur et facile à reconnaître pour le système. Enfin, je réutilise les claviers virtuels comme des boîtes à outils de communication que les utilisateurs peuvent transporter d’une application à une autre. Je présente une vision de conception et explore sa faisabilité grâce à deux prototypes : La Shared Emoji Toolbox, qui permet de partager des collections de raccourcis pour des emojis, et CommandBoard, qui combine de la saisie gestuelle de texte avec des raccourcis gestuels pour accéder à un vaste ensemble de commandes. En conclusion, je soutiens que chaque application affecte la manière dont l'utilisateur communique dans les autres applications de l'écosystème. Nous devrions cesser de concevoir uniquement des applications isolées mais concevoir des mécanismes qui aident les utilisateurs à préserver leurs lieux de communication et à exprimer leur identité et leur intimité avec leurs proches de manière cohérente dans leur écosystème d'applications.
Complete list of metadatas

Cited literature [186 references]  Display  Hide  Download

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-02157268
Contributor : Abes Star :  Contact
Submitted on : Sunday, June 16, 2019 - 1:02:27 AM
Last modification on : Sunday, July 5, 2020 - 3:55:40 AM

File

76232_GRIGGIO_2018_diffusion.p...
Version validated by the jury (STAR)

Identifiers

  • HAL Id : tel-02157268, version 1

Citation

Carla Griggio. Designing for Ecosystems of Communication Apps. Human-Computer Interaction [cs.HC]. Université Paris Saclay (COmUE), 2018. English. ⟨NNT : 2018SACLS465⟩. ⟨tel-02157268⟩

Share

Metrics

Record views

374

Files downloads

376